Le passeport vaccinal à SantroVélo

Collectif - SantroVélo, COVID19, En vedette

Marika travaille sur son vélo dans un parc

Lorsque SantroVélo reviendra à l’intérieur pour l’hiver, il y aura quelques changements pour s’assurer que les activités du collectif sont à l’abri du virus. Au cours de l’été 2020, nous avons déplacé nos activités à l’extérieur pour travailler en plein air, ce qui nous a permis de continuer à offrir un lieu où la communauté peut travailler sur ses propres vélos avec l’aide de bénévoles de manière sûre. Notre retour aux activités à l’époque était lié au fait d’être en plein air.

Heureusement, nous disposions de l’espace nécessaire pour sortir et poursuivre les activités de SantroVélo de manière limitée, en échelonnant les rendez-vous et en offrant plus de temps individuel à chaque personne. De nombreux ateliers de vélos communautaires ont dû fermer pendant cette période et demeurent fermés à ce jour, nous comprenons donc notre rôle de ressource pour le public.

Cette année, alors que les soirées deviennent plus fraîches et plus sombres, nous avons décidé de retourner à l’atelier et de travailler à l’intérieur. Nous commencerons avec au moins un jour d’ouverture par semaine dans le créneau habituel de 17h15 à 19h15 avec 2 bénévoles en poste et 2 personnes clientes.  (Avant la pandémie, il y aurait eu 2 ou 3 bénévoles et jusqu’à 6 personnes clientes, soit un total de 10 personnes dans une pièce de 35 mètres carrés.

Le travail de réparation des vélos se fait de manière intrinsèquement rapprochée, surtout dans le cadre d’un atelier communautaire, où il y a beaucoup de démonstrations et de travail en commun. Et une session typique peut durer jusqu’à 2 heures. Aucun autre type de travail à Santropol Roulant n’est effectué dans une telle proximité pendant si longtemps.

Bien que le rôle de la personne bénévole soit de démontrer et de guider à distance, nous savons par expérience que les bénévoles et la clientèle travaillent ensemble sur différentes parties du vélo simultanément. Par conséquent, le risque de propagation du virus à courte distance est possible.

Nous avons donc décidé de faire fonctionner le système de ventilation HEPA au maximum, de s’assurer du port du masque pour tout le monde et de demander une preuve de vaccination pour que, si jamais quelqu’un attrape le virus, les risques de complication soient faibles.

Lorsque nous étions à l’extérieur, nous disposions de mesures de santé publique parmi les plus élevées pour prévenir la transmission du virus et cela sera encore vrai lorsque nous entrerons à l’intérieur. Pour ces raisons, nous avons décidé qu’une preuve de vaccination sera exigée pour toute personne qui entre à l’intérieur de l’atelier, qu’elle soit bénévole ou cliente.

Nos bénévoles qui offrent leur temps ne devraient pas être mis en danger en essayant d’aider leur communauté et de même pour notre clientèle, qui ne devrait pas avoir à s’inquiéter des pires conséquences de la COVID lorsque vient le temps de faire de simples réparations.

Toutes ces mesures permettent de poursuivre nos activités en toute sécurité. Cela dit, nous sommes toujours disponibles pour aider les membres de la communauté qui ne sont pas et ne peuvent pas être vaccinés contre le virus. Sur demande, nous proposons des consultations vidéo, ou un service de dépôt ou nous pouvons essayer d’aider à l’extérieur de l’atelier ou à distance.  

Pour le reste des activités de Santropol Roulant, nous suivons les recommandations du MSSS pour les organismes communautaires, qui n’exigent pas de preuve de vaccination, mais demandent le port d’un masque de procédure et une distanciation physique de 2m. La plus grande distance entre les bénévoles nous permet d’offrir un environnement sécuritaire à nos bénévoles dans la cuisine, dans les quarts de travail agricoles et pendant la livraison des repas.