Campagne d’hiver : une question d’équilibre

Collecte de fonds, En vedette

Du Plateau à Senneville, les premiers filets de neige enveloppent les jeunes arbres que nous avons plantés cet été à la ferme, couvrent les parcelles de terre d’où jaillissaient les laitues, les courges ou les betteraves il y a encore quelques semaines, et accompagnent les courageux bénévoles de popote en livraisons dans les rues et ruelles de Montréal.

Le silence s’installe paisiblement dans nos jardins, et nous hurle l’urgence de planifier 2023.

Au four et au moulin

Il n’y pas de répit hivernal pour les fermières. Les menus et plans de récolte doivent être établis avant la nouvelle année, les commandes de semences doivent être passées, les bris doivent être réparés, les infrastructures doivent être améliorées, les demandes de financement doivent être rédigées.

Il n’y a guère plus de répit hivernal pour les travailleurs communautaires. L’agriculture solidaire de proximité pour laquelle nous œuvrons n’est pas encore capable de combler l’urgence des besoins en services sociaux alimentaires.

La popote roulante et les repas congelés gratuits du Roulant seront ainsi livrés cet hiver sans
discontinuer.

Passage à l’action

Naviguer la tension qu’il peut y avoir entre servir ses membres en nourriture au quotidien et changer les systèmes alimentaires pour un futur plus nourricier est le plus grand défi du Roulant. Nous avons dernièrement pris des décisions financières osées qui nous permettent de faire progresser nos projets. Adrienne a ainsi rejoint l’équipe dans un poste dédié au centre agro-éducatif que nous planifions bâtir à la ferme, et à l’accessibilité de l’agriculture en général.

Mais nous devons tout autant investir dans les besoins de la communauté qui ont explosé depuis 2020. Nous n’avons pour le moment la capacité d’accepter que 23% des demandes de service de popote que nous recevons. Celles-ci ont d’ailleurs en plus augmenté de 15% en 2022.

Des chiffres révélateurs, préoccupants.

L’un ou l’autre

Aujourd’hui, plus que jamais, les membres de notre communauté faisant face à des enjeux financiers doivent choisir entre le santé ou l’abordable, l’inflation spectaculaire des derniers mois, ayant érodé leur capacité à bien se nourrir.

C’est un choix que personne ne devrait avoir à faire.

“Sans votre aide, je ne mangerais que des conserves et j’aurais perdu ma foi en l’esprit de communauté. C’est difficile à expliquer mais l’énergie que vos bénévoles dégagent est si positive et authentique qu’elle me donne l’impression d’avoir quelqu’un pour s’occuper de moi. Vous me gardez en vie.”

– Katherine Patelaki, cliente de la popote roulante

Nos efforts pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain ne seront récompensés que si, ensemble, en communauté, nous maintenons notre immense engagement dans l’œuvre et les actions du Roulant. Nous vous sollicitons ainsi aujourd’hui pour un engagement financier croissant dans les programmes et projets du Roulant, vital à la continuité de nos services essentiels et de nos ambitions en changement social.

Parce que nous ne devrions pas avoir à choisir entre l’un ou l’autre.

Merci pour cet engagement et votre bienveillance.

Joyeuse saison hivernale,

Pier et Melanie